Le soleil peut faire beaucoup de bien à votre moral et à votre peau, si vous savez en profiter de façon raisonnable. Pour bronzer autant que vous le souhaitez pendant vos vacances d’été sans risquer de prendre un coup de soleil, la crème solaire est incontournable. L’exposition au soleil sans protection peut aussi être à l’origine d’un cancer de la peau ou de son vieillissement prématuré. Toutefois, l’utilisation des crèmes solaires pose elle aussi certains problèmes liés à la santé et au respect de l’environnement. On vous en dit plus ici pour vous aider à faire les meilleurs choix.

Crème solaire: conventionnelles ou minérales ?

Les crèmes solaires se distinguent notamment par le type de filtre utilisé. Il y a ainsi les crèmes conventionnelles dont le filtre est chimique et les crèmes minérales bio ou non dont le filtre est minéral. Les filtres chimiques absorbent les rayons UV, tandis que les filtres minéraux les reflètent, d’où le nom d’«écrans solaires». Ces derniers n’en sont toutefois pas moins efficaces, contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes. En réalité, les crèmes minérales sont soumises aux mêmes normes et aux mêmes processus de contrôle que les crèmes conventionnelles.

On reproche aux filtres chimiques pas toujours à raison, d’être néfastes aussi bien pour les utilisateurs que pour la planète. Elles se composent par exemple de substances (oxybenzone et octinoxate notamment) qualifiées de perturbateurs endocriniens et que l’on a soupçonné d’être cancérigènes mais débunké depuis. Ces filtres pourraient contribuer par ailleurs à dégrader l’écosystème marin. Cependant, même si les filtres minéraux (dioxyde de titane et de l’oxyde de zinc) constituent une autre excellente alternative pour la santé et l’environnement, il faut savoir qu’ils ne sont pas eux non plus totalement inoffensifs. Les crèmes minérales sont en outre d’une texture pâteuse et collante. Elles sont moins aisées à appliquer que les crèmes conventionnelles et laissent des taches blanches peu agréables à voir sur la peau. Pour éviter ces précédents inconvénients, les fabricants peuvent recourir aux nanoparticules, à condition de le signaler sur leurs produits, étant donné que ces substances peuvent avoir un impact pour la santé.

Quel indice de protection ?

L’efficacité d’une crème solaire est déterminée par son Facteur de Protection Solaire (FPS), un indice standardisé et universel qui couvre plusieurs niveaux de protection. Si vous avez une peau très claire, optez pour un produit avec un FPS de 50 ou plus, pour une très haute protection. Un FPS de 15 à 25 offre quant à lui une protection moyenne et convient aux peaux mates ou aux peaux claires qui bronzent facilement. Si vous avez une peau très mate ou que vous ne vous exposez qu’à un faible ensoleillement, vous pouvez vous contenter d’une crème à faible indice de protection (FPS de 6 à 10). Mais ce qui prime avant tout sera la fréquence d'application. La différence de protection entre les différents indices étant relativement faibles, c'est votre phototype qui va déterminer combien de fois en appliquer.
Autre point à ne pas négliger l'indice PA qui bloque les UVA, responsables du vieillissement prématuré. Les marques françaises ne l'indiquent pas toujours sur l'emballage mais n'hésitez pas à le choisir +++ quand il y est.

crème solaire asiatique

Une sélection de crèmes solaires d’exception aux ingrédients novateurs

  • Le Lait Hydratant Protect & Hydrate FPS30 de Nivea : pour une protection UVA/UVB hautement efficace avec une hydratation durable qui vous réserve une peau remarquablement douce. Cette crème solaire résiste à l’eau et renforce la barrière cutanée ;
  • La crème solaire Rayons-1001 FPS30 de Typology : elle associe filtres minéraux et organiques pour une plus large protection. Elle prévient le photo-vieillissement et hydrate la peau en profondeur grâce à sa formule enrichie en acide hyaluronique et en aloe vera ;
  • A-Derma SPF50+ : une crème très haute protection qui présente l’avantage de s’appliquer facilement, et de ne laisser aucune trace blanche, tout en étant totalement saine. Cette crème à l’huile de plantules d’Avoine Rhealba résiste à l’eau et fortifiera la barrière naturelle de votre peau ;
  • Le Spray solaire lacté FPS50 de Caudalie à la texture lactée et légère est enrichi en eau de raisin bio. Il ne colle pas et se recommande aux peaux sensibles qu’il sait apaiser et hydrater ;
  • Le Spray Solaire corps FPS 30, Piña Colada présente une très large part d’ingrédients naturels hydratants et antioxydants comme l’huile de pépins de framboise, les fraises, les algues ou le concombre pour une peau apaisée et hydratée. Il est parfumé à la Piña Colada et peut résister à la sueur et à l’eau pendant 40 bonnes minutes.

Trouvez des bons plans pour acheter votre crème solaire chez Beauty Success

Attention à bien utiliser votre crème solaire

Quelle que soit la crème solaire que vous finissez par choisir, retenez qu’elle ne vous protégera réellement que si vous veillez à l’utiliser scrupuleusement. La crème solaire devrait être appliquée en gardant à l’esprit la règle dite du bout du doigt : la quantité de produit qui tient sur le bout de votre doigt doit être appliquée sur une surface qui couvre deux fois celle de la paume de votre main. Prenez la peine de renouveler l’application régulièrement, tant que vous restez au soleil, étant donné que la sueur, l’eau ou les frottements réduisent les effets de la crème. Si vous optez pour une crème à filtre chimique, ne vous exposez au soleil qu’au moins 20 à 30 minutes après l’avoir appliquée.